Accueil > Notre maison > Nos auteurs > Auteur
image 46386-jean-cocteau

Jean Cocteau

Ses livres aux Éditions du Rocher

Poèmes

Appoggiatures et Paraprosodies

Jean Cocteau

" "Vous ne supposiez tout de même pas que je le susse !" dit la marquise avec une réelle noblesse. Mais le jeune drôle connaissait mal la langue française. Il ricana et accusa la marquise de dire des obscénités. "Moi ?" Ce moi fut un chef-d'oeuvre. La marquise se dressait dans une robe de percaline [...]

 

Le Sang d'un poète

Jean Cocteau

" Le monde se révèle à nous surtout par le regard. Les autres sens ont beau nous solliciter, c'est par les yeux que nous existons à part entière. Cette vérité d'expérience se vérifie une fois de plus quand nous voyons les images du Sang d'un poète : elles possèdent une véritable force magique. Qu'il [...]

 

Le Testament d'Orphée ou Ne me demandez pas pourquoi

Jean Cocteau

"Le Testament d'Orphée (1960) est un film de poète, c'est-à-dire qu'il est indispensable, bien que je ne sache pas à quoi. Mais plutôt si : indispensable à notre cinéma français qui ne manque pas en ce moment d'hommes de talent, mais a cette sorte de défaut, ou de manque, qui est justement la poésie [...]

 

Théâtre de poche

Jean Cocteau

Edités en 1955, ces textes laissent affleurer la personnalité si attachante de Jean Cocteau : sa verve, son humour, son sens du clin d'oeil et du portrait, l'alacrité de son style, la tendre jubilation de sa plume. On trouvera notamment dans ce volume : Parade, Le Boeuf sur le toit, Le Bel Indiffére [...]

 

La Belle et la Bête

Journal d'un film

Jean Cocteau

" Le lendemain du tournage, on reste sous l'impression du spectacle, on ne remarque rien d'autre que les fautes, on s'hypnotise sur des détails absurdes. L'admirable du cinéma, c'est ce tour de cartes perpétuel qu'on exécute devant le public et dont il ne doit pas connaître le mécanisme. La nature n [...]

 

Clair-obscur

Jean Cocteau

"M'entrent par une oreille et me sortent par l'autre vos actualités. Vos progrès vont trop vite en besogne. Les nôtres vont de lenteur bottés... Plus le progrès avance et plus l'âme recule, recule jusqu'au jour où ceux qui trouveront notre temps ridicule feront rire à leur tour. La poésie est une [...]

 

La Difficulté d'être

Jean Cocteau

Malade, Jean Cocteau a confié aux mots sa douleur, la mort apprivoisée, les variations de son âme, mais aussi le rire érectile, la jeunesse survoltée et les amis de toujours.. Jean Cocteau (1889-1963) est mort il y a quarante ans. A l'occasion de cet anniversaire, les éditions du Rocher rééditent h [...]

 

Du cinématographe

Jean Cocteau

Voici rassemblés les articles, notes, hommages (dispersés dans les journaux et les revues) que Jean Cocteau consacra au cinématographe, de 1925 à 1963, qu'il s'agisse de stars (Marlène Dietrich, Jean Marais, Gérard Philipe) ou de cinéastes (Charles Chaplin, René Clair, Cecil B. De Mille, S. M. Eisen [...]

 

Entretiens sur le cinématographe

Jean Cocteau

" Recueil de pensées et de recettes, de souvenirs et d'opinions ", ces propos, sténographiés sur le vif, du cinéaste du Sang d'un poète, de La Belle et la Bête et d'Orphée, n'en ont que plus de liberté Auteur de huit films, Jean Cocteau a participé comme adaptateur, scénariste ou dialoguiste à plus [...]

 
Agenda de l'auteur
-