s'abonner à la newsletter
envoyer un manuscrit
fermer
Accueil > Notre maison > Nos auteurs > Auteur

Robert Colonna d'Istria

image 52525-robert-colonna-d-istria
Présentation :
Robert Colonna d'Istria est l'auteur de nombreux ouvrages historiques (Histoire de la Corse, Mémoires de Napoléon…), littéraires (Bernanos, Bosco), de récits de voyage (Hexagone Trotter), d'essais (Ils sont fous ces Corses…), ou bien d'enquêtes, État. Le grand naufrage ou Le Sénat : enquête sur les super-privilégiés de la République (Le Rocher).
Ses livres aux Éditions du Rocher

Le testament du bonheur

Les 52 livres qu'il faut avoir lus dans sa vie, même s'ils n'ont jamais été publiés

Robert Colonna d'Istria

Cet ouvrage n'est pas un essai, pas un roman, pas une pièce de théâtre. Il n'a rien à voir avec de la poésie, n'est pas un dictionnaire, pas une encyclopédie. Il ne s'apparente à aucun genre connu. Concept hors-norme, objet littéraire non identifié (OLNI) autoproclamé et vérifié, ce [...]

 

Etat, le grand naufrage

Enquête sur les manifestations et sur les causes d'un drame de civilisation

Robert Colonna d'Istria

Dette inquiétante, projets de réforme perpétuels et perpétuellement inaboutis, gaspillages, privilèges, inefficacité : l'Etat est malade. Qu'est-ce que l'Etat ? À quoi sert-il ? Pourquoi ne remplit-il pas bien son rôle, c'est-à-dire ne protège-t-il pas bien les plus faibles, et décourage-t-il les pl [...]

 

Régions

le grand gaspi

Yvan Stefanovitch

Robert Colonna d'Istria

La mégalomanie et les caprices des élus, les sièges d'administration pharaoniques, les politiques de communication ruineuses : c'est la partie visible de la gabegie des vingt-six conseils régionaux. Chaque année, 10 pour cent de leur budget, soit presque 3 milliards d'euros, sortent pour rien de la [...]

 

Le Sénat

Enquête sur les superprivilégiés de la République

Yvan Stefanovitch

Robert Colonna d'Istria

A quoi sert le Sénat, institution deux fois centenaire qui nous coûte chaque année plus de 300 millions d'euros? D'abord à financer les privilèges (plus de 4 000 euros mensuels de retraite pour 15 ans de cotisation) et les rémunérations royales (11 540 euros net par mois) des derniers princes de la [...]