Accueil > Actualité > Virginie Durant : "À chaque fois que j'arrivais aux urgences, j'attendais le miracle, et je pensais enfin être délivrée de toutes ces douleurs !"

Virginie Durant : "À chaque fois que j'arrivais aux urgences, j'attendais le miracle, et je pensais enfin être délivrée de toutes ces douleurs !"

Un témoignage accablant sur le silence et le mépris du corps médical face à l’endométriose

Publié le mercredi 20 novembre 2019

Virginie Durant témoigne de son calvaire qu'elle a vécu avec la maladie de l'endométriose. Elle raconte face caméra à travers son livre "Des barbelés dans mon corps" à paraître le 13 février prochain aux éditions du Rocher.

« C'est dans votre tête », « Vous refusez de grandir », « Vous avez peur du bonheur »… Pendant vingt ans, les médecins ignorent, nient la souffrance de Virginie, ou posent des diagnostics hâtifs, farfelus, erronés sur ses douleurs. À 19 ans, Virginie subit une ablation de kystes aux trompes ; à 25 ans, elle est traitée pour une fausse couche alors qu'elle n'est pas enceinte… Virginie subira de multiples opérations en urgence, pourtant des barbelés enserrent toujours ses entrailles, ses organes semblent pris dans du béton. Comment trouver alors la force d'étudier, d'aimer un homme, d'envisager un avenir professionnel ? Virginie se tourne vers les médecines parallèles – magnétiseurs, médiums, énergéticiens – errant d'espérance en dépendance, jusqu'au miracle : un chirurgien l'ÉCOUTE enfin, et sauve ses organes d'une endométriose étendue. Le mot est enfin prononcé. Virginie n'était pas une malade imaginaire !

Un témoignage accablant qui dénonce le déni et l'indifférence du corps médical.