ePrivacy and GPDR Cookie Consent management by TermsFeed Privacy Generator

Nos Auteurs

Ryôtarô Shiba

Shiba Ryôtarô (1923-1996) est considéré au Japon comme le maître incontesté du roman historique d’après-guerre. Avec plus de trois cents romans à son actif, il donna au Jidai shôsetsu (« roman d’époque ») ses titres de noblesse en renouvelant le genre et en y ajoutant une véritable dimension érudite.Journaliste, il commence sa carrière d’écrivain avec Fukurô no shiro (« Le château des hiboux »), qui obtient en 1959 le prestigieux prix Naoki. Entre 1963 et 1968, il s’intéresse à une période cruciale de l’histoire de son pays, celle des guerres civiles du xvie siècle. Dans cette période de troubles, trois grands chefs militaires envisagèrent successivement le rétablissement d’un pouvoir central et l’unification politique du pays : Oda Nobunaga (1534-1582), Toyotomi Hideyoshi (1536-1598) et Tokugawa Ieyasu (1542-1616). Shiba consacrera un roman à chacune de ces trois figures légendaires de l’histoire japonaise. Ces sagas prépubliées sous forme de feuilletons, ainsi que d’autres œuvres – tel Kaidô o yuku (« Par les grands-routes »), récit de voyage qui s’est poursuivi sur plus de vingt ans et qui a dépassé le millier d’épisodes –, lui gagneront des millions de lecteurs au Japon.


Ses livres
Change your cookie preferences