Le Roman de Budapest

Christian Combaz

image le-roman-de-budapest-9782268059747
Date de parution : 26.10.2006
EAN : 9782268059747
Nombre de pages : 237
TÉLÉCHARGER
LA COUVERTURE
 

Catégorie : Le Roman de

Présentation :
Présentation de l'éditeur
Fondé par des tribus d'Asie, mû dès l'an mille par un désir fervent d'appartenir à l'Europe chrétienne, Budapest n'a jamais cessé de résumer le meilleur de notre civilisation. Liée aux Anjou, aux Habsbourg, à l'Italie de Botticelli et du Titien; francophile au XVIIIe, anglophile au XIXe siècle, temple de l'Art nouveau, la ville n'a jamais cessé de synthétiser toutes les valeurs du continent. Écartelé entre Orient et Occident, Budapest fut aussi malheureusement, du fait de sa position stratégique, le cadre de toutes les convoitises et le lieu de toutes les cruautés. À la veille du cinquantenaire de l'invasion soviétique, l'histoire de Budapest rappelle que l'appartenance à l'Europe peut se payer cher. Roman vrai d'une cité martyre, roman traversé par des figures historiques aussi mythiques que Sissi ou Franz Liszt, roman du malheur urbain par excellence, de la guerre des civilisations, mais aussi des plus grands raffinements intellectuels, du courage politique et de l'abnégation, ce livre devrait faire réfléchir ceux qui croient que le destin de l'Europe peut s'affranchir de l'Histoire.

Blandine Fabre dans l'Homme Nouveau n°1388 du 2 février 2007
Écrit avec talent, voici un nouvel épisode de la collection « Les romans des noms et lieux magiques », avec la capitale de la Roumanie.
Sous terre, une grotte, où s'égrènent les gouttes au rythme de l'histoire. Au-dessus, deux fiefs : Buda et Pest, séparés par un fleuve, le Danube. Ils furent le lieu de campement pour la garnison romaine (le Danube fut longtemps une frontière de l'Empire romain). Puis la christianisation et la civilisation firent leur oeuvre sur cette bourgade peuplée de diverses peuplades. Enfin, très vite, trop vite, telle une brèche dans la grotte, les influences étrangères arrivèrent.
Les « vieux Hongrois », descendants des premiers peuples magyars qui s'étaient installés le long du Danube, subirent avec résignation ou résistance (violente parfois) selon les époques, les influences ou invasions étrangères : allemande, italienne, française ou turque. Car si les princes chrétiens cherchent à profiter des richesses de cette place, le Bosphore n'est pas loin quand on regarde vers le soleil levant. Christian Combaz raconte l'évolution de ces deux villes, Buda et Pest, sans aucune concession au conformisme ambiant ni au politiquement correct, face, par exemple, aux diverses invasions turques. Il rappelle d'ailleurs que Soliman lui-même savait que les Turcs n'avaient pas leur place en Europe !
En lisant ce livre, on découvre à quel point cette partie d'Europe centrale est complexe : les convoitises des uns et des autres ont empêché toute formation d'une unité sociale et culturelle. Les dissensions demeurent, elles résistent au temps. Le sort des Juifs est lié au prince du moment, celui des descendants des premiers Hongrois également. Mais on comprend aussi l'attachement que ceux-ci ont pour leur ville, même s'ils se trouvent exilés outre-Atlantique. Un beau livre qui touche au coeur d'une civilisation.
 
20,20€
acheter
En Stock
expédié sous 24-48h
Ports à 0,01 € en France métropolitaine à partir de 45,00 € d’achat
Frais de ports complets : consultez nos Conditions générales de ventes
Ce livre est disponible chez votre libraire habituel, n'hésitez pas à lui demander conseil.
 
 
Agenda de l'auteur
-
Ils en parlent
-