ePrivacy and GPDR Cookie Consent management by TermsFeed Privacy Generator

Bonbon désespéré

Vincent Ravalec

Il y a, dans Bonbon désespéré, des notables qui veulent faire revivre une région, de jolies filles en danger, un gourou portugais, un faux trésor, de vrais méchants, et un héros pour les combattre.

Il y a, surtout, un écrivain qui n'arrive pas à se faire éditer, mais dont les livres décrivent les choses avant qu'elles n'arrivent. Il en est de même de cette terrible histoire : l'écrivain assiste aux événements dont il connaît par avance le déroulement et se demande s'il doit intervenir, et si oui, comment ? Car on ne peut changer ce qui est écrit… Sauf qu'on se demande si le lecteur n'a pas son mot à dire dans le déroulement de l'histoire.

Cela se passe dans un trou paumé où, sur la place de l'église, trône un gigantesque bonbon.

Polar trépidant avec une pointe de fantastique, roman d'aventures où les destinées banales acquièrent une épaisseur tragi-comique, Bonbon désespéré s'avale comme une sucrerie délicieusement acidulée.


Écrivain et cinéaste, Vincent Ravalec a publié treize romans et huit recueils de nouvelles, parmi lesquels Cantique de la racaille et Un pur moment de rock'n roll, couronnés de plusieurs récompenses dont le prix de Flore, le prix des Bouquinistes et le prix Auchan.





16,90€ TTC



Expédié sous 24-48h
Ports à 0,01 € en France métropolitaine à partir de 45,00 € d’achat.

Ce livre est disponible chez votre libraire habituel, n'hésitez pas à lui demander conseil.



Partager
Nos partenaires libraires
Acheter en ligne
Ils en parlent
FRANCE MUSIQUE 26.07.2016

SUD RADIO 07.07.2016

SUD RADIO 27.06.2016

L'INDEPENDANT 31.05.2016

Une course contre la montre racontée avec brio.

L'INDEPENDANT 30.05.2016

Un thriller provincial, mystique et farfelu.

LE COURRIER D'AIX 25.05.2016

LA PROVENCE MARSEILLE (SIEGE) 17.05.2016

Un polar d'aventures et de fantaisie, un récit ironique, voire sarcastique, au style délicieusement acidulé.

Médiathèque de Lisieux 09.05.2016

SUD RADIO 04.05.2016

www.lalsace.fr 04.05.2016

Vincent Ravalec se régale à dépeindre des êtres chahutés par leurs rêves transis.

Change your cookie preferences