ePrivacy and GPDR Cookie Consent management by TermsFeed Privacy Generator

Quand Tina danse au bal du 14 juillet, à Lussac, ses cheveux se soulèvent comme un orage. Elle danse, change de cavalier et fredonne La Femme à la rose, la chanson d'Emma Liébel que Placidie, sa grand-mère, chantait en taillant ses rosiers : « Voici mon coeur/qui veut m'aimer/Voici mes bras/pour s'y pâmer... »

Tina est une femme libre dans un pays qui ne l'est pas. La France est occupée, la maison familiale réquisitionnée. Aux bottes allemandes succèdent les tondeuses de l'épuration. Pour rester vivante, sauver sa chevelure flamboyante qui lui donne des airs de Veronica Lake, Tina s'enfuit et trouve refuge à Toulouse, où le hasard fait des miracles, où les poètes sont chez eux.


Quand il n'écrit pas, Christian Laborde monte sur scène ou sur son vélo.





14,90€ TTC



Expédié sous 24-48h
Ports à 0,01 € en France métropolitaine à partir de 45,00 € d’achat.

Ce livre est disponible chez votre libraire habituel, n'hésitez pas à lui demander conseil.



Partager
Nos partenaires libraires
Acheter en ligne
Ils en parlent
Maxx 01.06.2018

Magnifique roman, court et haletant, triste et gai à la fois, écrit avec beaucoup de poésie.

LE PETIT JOURNAL EDITION HAUTES-PYRENEES 01.06.2018

LA DÉPÈCHE DU MIDI 01.06.2018

LA NOUVELLE REPUBLIQUE DU CENTRE-OUEST - ORLEANS 01.06.2018

Le rythme est trépidant.

LA MONTAGNE - BRIVE 01.06.2018

LE JOURNAL DU CENTRE 01.06.2018

Une danse d'amour et de mort.

L' ÉCHO RÉPUBLICAIN 01.06.2018

LE BERRY REPUBLICAIN (SIEGE) 01.06.2018

LA NOUVELLE REPUBLIQUE DU CENTRE-OUEST (SIEGE) 01.06.2018

Simple et très bien écrit.

LA NOUVELLE REPUBLIQUE DES PYRENEES (SIEGE) 01.06.2018

Change your cookie preferences