ePrivacy and GPDR Cookie Consent management by TermsFeed Privacy Generator

Cochise

Chef des Apaches chiricahuas

Edwin R. Sweeney (Auteur)
Odile Ricklin (Traduction)

Cet ouvrage d'Edwin R. Sweeney est la première biographie de Cochise, le chef le plus puissant, le plus craint et le plus respecté de tous les Apaches, et peut-être bien de tous les chefs Indiens du XIXe siècle. Il fut le seul à réunir sous son unique commandement les quatre bandes de sa tribu, les Chiricahuas, mais aussi d'autres groupes apaches et parfois des Navajos‚ pour affronter deux États du Mexique et les États-Unis.
Né parmi la bande des Chokonens vers 1810, dans les Dragoon Mountains au sud-est de l'Arizona, il prend leur tête au milieu des années 1850. L'autorité de ce maître stratège, orateur envoûtant, lui rallie bientôt les Chihennes de Mangas Coloradas puis de Victorio, les Nednhis de Juh, et les Bedonkohes du farouche guerrier Geronimo. Vénéré des Apaches, il fascine aussi les Blancs. Mais‚ en février 1861, la tragique affaire Bascom où il est injustement accusé du rapt de l'enfant d'un fermier, puis la bataille d'Apache Pass des 15 et 16 juillet 1862, lancent une guerre implacable, incessante‚ qui durera 12 ans. Le seul nom de Cochise résonne dès lors tel un tocsin dans les coeurs terrorisés des populations, inquiète les militaires. Prié par le président Ulysses S. Grant en personne de venir négocier à Washington‚ il refusera, proposant aux émissaires que ce dernier vienne le voir au sommet d'une montagne. Toutefois, pour sauver des vies et préserver sa « Terre Spirituelle », son Apacheria, il signe en octobre 1872‚ grâce à l'intermédiaire de Thomas J. Jeffords, son seul ami blanc de confiance, un traité de paix avec le général Oliver Otis Howard. Deux ans plus tard‚ le 8 juin 1874, malade, Cochise décède. Son fils aîné Taza lui succède mais‚ à sa disparition, en 1876, son frère Naiche, s'il devient le chef héréditaire des Chiricahuas, se laissera souvent dominer par Geronimo.
Une nouvelle guerre apache éclate, héroïque mais illusoire. La paix de Cochise est bien morte. Réserves inhospitalières, déportation en Floride en 1886, tel se dessine désormais le terrible destin des Chiricahuas qui demeureront prisonniers de guerre jusqu'en 1913.

Né en 1950 à Boston, Edwin Russell Sweeney est l'auteur de nombreux livres et articles sur les Indiens du sud-ouest des États-Unis. Ses biographies de Cochise et Mangas Coloradas font autorité dans le monde anglo-américain et dans toute l'Europe.




24,90€ TTC

Produit disponible




Expédié sous 24-48h
Ports à 0€ en France métropolitaine à partir de 35 € d’achat.


Ce livre est disponible chez votre libraire habituel, n'hésitez pas à lui demander conseil.



Nos partenaires libraires
Acheter en ligne
Ils en parlent
www.valeursactuelles.com 11 août 2023

callways.fr 11 août 2023

VALEURS ACTUELLES 10 août 2023

Une biographie monumentale.

Médias-Presse-Info 21 juin 2023

VALEURS ACTUELLES 18 mai 2023

Change your cookie preferences