ePrivacy and GPDR Cookie Consent management by TermsFeed Privacy Generator

Nous sommes à l'école de la communauté aborigène de Karmana, dans le bush de l'ouest australien. Une équipe d'enseignants blancs y éduque ou " rééduque " les jeunes aborigènes dont ils ignorent bien souvent les véritables origines et disparités. Ces Longues chaussettes blanches montantes, ainsi que les désignent les indigènes, se demandent comment s'y prendre pour bonifier, fertiliser et civiliser un peu ces gentils sauvages. L'un d'eux, Billy, possède un éclairage particulier. Kim Scott, qui a un temps enseigné dans le bush, s'est visiblement campé dans ce personnage. Le livre est conté à deux voix. Tantôt le narrateur, Billy, décrit en détail les avatars quotidiens de cette école, où deux mondes fort décalés se confrontent, se cherchent et tentent de se comprendre, tantôt une voix profonde, imagée et onirique, celle du peuple aborigène, capte le fil du récit, peignant les événements suivant sa logique propre, aux codes et aux savoirs ancestraux. Terrible témoignage sur le choc et l'incommunicabilité des cultures, ce roman s'inscrit à la pointe d'une volonté, actuellement émergente, de reconnaissance et de décryptage ethnologique. A l'éclairage subtil de son humour contristé, teinté d'une poésie aux accents corrosifs, l'auteur nous entraîne au coeur du Vrai Pays des aborigènes, un pays d'où l'on ne sort pas sans risques, et dont on ne rentre pas indemne.



20,80€ TTC

Produit épuisé





Me prévenir de la disponibilité de ce produit



Partager
Change your cookie preferences